L’Histoire de Pécy – Un personnage étonnant

L’Histoire de Pécy

Un personnage étonnant à Bois-Garnier

Nous sommes en 1551, un couple achète le fief de Bois-Garnier : François Petit et Hélène de Gournaire, ils viennent de Haute Marne où le père de François était Maître des Eaux et Forêts du Baillage de Chaumont[1] et aussi marchand de bestiaux[2].

Le XVIè siècle est une période assez fascinante, de grande liberté mais de grande violence : les guerres de religion qui ont fait de nombreuses victimes, les guerres d’Italie qui seront sans résultats militaires et en même temps une explosion des techniques et des échanges mondiaux avec les pays voisins ou lointains comme l’Amérique ou la Chine et un grand renouvellement artistique.

La vie de François Petit[3] qui est représenté en pied de manière très réaliste, avec son épouse, sur une pierre tombale dans l’église de Pécy est très caractéristique de cette époque.

Un visage buriné par sa jeunesse avec son père dans les forêts de Haute Marne, par ses 5 années de campagne dans les armées de François 1er puis d’Henri II en Piémont et en Savoie puis par sa vie de gentilhomme campagnard à Bois-Garnier avec une belle barbe pleine et fournie comme il fallait en porter à l’époque pour se distinguer des gens du peuple mal rasés.

Néanmoins une tenue élégante, à la mode de l’époque, un pourpoint ajusté avec des boutons et une ceinture, des hauts-de-chausses avec des bas, probablement en laine, et une grande houppelande comme il sied à la campagne.

Mais notre homme avait aussi d’autres facettes, homme d’armes, l’épée au côté, il avait été aussi homme d’Eglise, moine dans le grand monastère bénédictin de l’époque « Montier La Celle » près de Troyes, puis est resté longtemps Abbé Commendataire[4] de deux abbayes dont il touchait les revenus.

François Petit (ou Le Petit) qui s’était constitué une belle fortune habita Bois-Garnier jusqu’à sa mort et transmit le château et les terres à son fils François qui eut maille à partir avec les habitants de Pécy, à tel point que sa veuve réclamera à ces derniers des dommages et intérêts pour procédure abusive en 1621.

Au moment de la Révolution Française, la famille n’était plus propriétaire de Bois Garnier.

[1] Dictionnaire de la noblesse, … par F-A Aubert de La Chesnaye des Bois

[2] Essai historique sur Pécy  par Frédéric-Auguste Denis  p43

[3] Né en août 1515 à Langres, mort à Pécy en 1595 peu avant Hélène de Gournaire qu’il avait épousée le 11 septembre 1586

[4] Un abbé commendataire est une personne jouissant d’un bénéfice ecclésiastique sans la charge religieuse, ni l’activité monastique.